À la Une

Christian Dior: Designer of Dreams, au V&A

Me revoilà en route vers de nouvelles aventures fashion. Ce week-end, j’ai choisi de partir en destination de la contrée natale de Shakespeare, où j’ai passé trois jours fantastiques dédiés à la mode, en ce beau début de printemps. À Londres j’ai ainsi pu visiter deux très belles expositions : celle, déjà mythique, de Dior, Christian Dior: Designer of Dreams,  qui est sold-out en ligne depuis quelques mois, et celle sur Mary Quant, toutes les deux au V&A Museum. Deux visions de la mode aux antipodes, un match France – Royaume-Uni fait de chapeaux (melon) et bottes (de cuir) pourrions nous dire… C’est vrai qu’il n’y a sans doute rien de plus french que Dior et rien de plus british que Mary Quant ! Par ailleurs, j’ai été très étonnée : je m’attendais que l’exposition Dior ait la place d’honneur, et celle de Mary Quant occupe celle de mademoiselle d’honneur… mais pas du tout : toutes les deux sont les stars, rivalisent et font le plein d’admirateurs. Chapeau bas au V&A qui a organise deux évènements d’un tel niveau au même temps.

Note : 10++++/10
Points forts : Je n’ai pas visité une exposition, mais j’ai vécu pendant deux heures dans un rêve intemporel. Grandiose, émouvant, amazing !
À améliorer : rien à améliorer, on voudrait que l’expérience ne se termine jamais! — le V&A est un musée extraordinaire, Dior est une légende, les deux ensemble ont créé une vraiment expérience unique.
Mon rêve ? Rendre les femmes belles pour les rendre heureuses.
— Christian Dior

IMG_6088

Lire la suite

À la Une

Villa les Rhumbs — Maison d’enfance et musée de Christian Dior à Granville : « Aux sources de la légende »

Lors d’un parcours de quatre jours dans la belle Normandie, j’ai passé une très belle journée à Granville, ce joli port qui est par ailleurs la ville natale de Christian Dior.

Cette station balnéaire était très en vogue dans le milieu aisé parisien à la fin du XIXe siècle. Un musée a été créé là dans sa maison familiale, la villa « Les Rhumbs », où le couturier a passé toute sa jeunesse, très heureuse, et qui l’a tant marqué pendant tout le reste de sa vie.

Note : 10/10
Points forts : visiter la maison de Dior aura été une experience extraordinaire pour moi, qui ai une passion absolue pour lui… très dur de se séparer de ce lieu magique, au moment de repartir.
À améliorer : Photos interdites à l’intérieur.

La couture, c’est, au temps des machines, un des derniers refuges de l’humain, du personnel, de l’inimitable.

— Christian Dior

20170526_123836

Lire la suite

À la Une

Exposition Mark Shaw — Galerie MR14

L’art de raconter des histoires se trouve dans la capacité d’extraire, du peu que l’on a compris de la vie, tout le reste — mais, la page terminée, la vie reprend son cours et l’on s’aperçoit que ce que l’on savait n’est rien du tout.

Italo Calvino — Il cavaliere inesistente.

La galerie MR14 exposait cette été  une sélection de photographies de Marc Shaw ayant comme objet les défilés de mode des années ’50 de grands couturiers, et en particulier de Dior. Retour sur cet évènement qui nous a permit de revivre cette période faste de la Mode, et d’accéder aussi au préparatifs backstage des défilés.

Rating exposition: 8/10. Points positifs : les photos, les photos et encore les photos… et la magie qu’elles sont capables de créer.  Points d’amélioration : la boutique n’existe pas, seul un ouvrage de photos de Mark Shaw est  en vente à côté de la billetterie. Il semblerait que ce soit la première d’une série d’expositions dédiées au grand photographe. Nous ne manquerons pas les autres!

À vivre sans moderation!

Crédits photographiques : Photos originales © Mark Shaw/mptvimages.com

20170903_151054
© Mark Shaw/mptvimages.com

Lire la suite

À la Une

Esposizione Mark Shaw — Galeria MR14

L’arte di scriver storie sta nel saper tirar fuori da quel nulla che si è capito della vita tutto il resto; ma finita la pagina si riprende la vita e ci s’accorge che quel che si sapeva è proprio un nulla

Italo Calvino — Il cavaliere inesistente

La galleria MR14 esponeva l’estate scorsa una selezione di fotografie di Marc Shaw avente come tematica le sfilate degli anni ’50 dei grandi stilisti dell’epoca e in particolare di Dior. Visita di questa mostra eccezionale che ci ha permesso di rivivere questo periodo irripetibile della moda e di accedere inoltre ai preparativi backstage delle sfilate

Voto mostra: 8/10. Punti positivi: le foto, le foto e ancora le foto e la magia che sono state in grado di creare.  Punti da migliorare: la boutique non esiste. Sembrerebbe la prima di una serie di esposizioni dedicate al grande fotografo. Non mancheremo le altre.

Da vivere senza moderazione!

Crediti fotografici: Foto originali © Mark Shaw/mptvimages.com

20170903_151054
© Mark Shaw/mptvimages.com

Lire la suite