À la Une

Villa les Rhumbs — Maison d’enfance et musée de Christian Dior à Granville : « Aux sources de la légende »

Lors d’un parcours de quatre jours dans la belle Normandie, j’ai passé une très belle journée à Granville, ce joli port qui est par ailleurs la ville natale de Christian Dior.

Cette station balnéaire était très en vogue dans le milieu aisé parisien à la fin du XIXe siècle. Un musée a été créé là dans sa maison familiale, la villa « Les Rhumbs », où le couturier a passé toute sa jeunesse, très heureuse, et qui l’a tant marqué pendant tout le reste de sa vie.

Note : 10/10
Points forts : visiter la maison de Dior aura été une experience extraordinaire pour moi, qui ai une passion absolue pour lui… très dur de se séparer de ce lieu magique, au moment de repartir.
À améliorer : Photos interdites à l’intérieur.

La couture, c’est, au temps des machines, un des derniers refuges de l’humain, du personnel, de l’inimitable.

— Christian Dior

20170526_123836

Lire la suite

À la Une

Margiela, les années Hermès — MAD

Me voilà visitant une deuxième exposition cette année dédiée à Martin Margiela, après celle du Palais Galliera, qui m’avait donnée l’occasion de vous présenter amplement le couturier. Pour ce qui est de Margiela, les années Hermès — du 22 mars au 2 septembre 2018, celle là est une rétrospective des années Hermès, pendant lesquelles Martin Margiela en fut le Directeur de la Création. Elle se déroulait au MAD, Musée des Arts Décoratifs, où elle retraçait cette période d’Hermès  comparée aux créations de la maison Margiela. C’est particulièrement intéressant de voir comment Martin Margiela adaptait sa vision de la mode à la Maison française.
Il est vrai qu’a priori associer Margiela,  l’un de plus courageux, créatifs et avant-gardistes  couturiers avec une maison aussi conservative qu’Hermès pouvait sembler hasardeux… presque impossible. Mais comme vous le verrez au cours de l’exposition, en comparant les deux styles, que le pari est gagné!

Note : 10/10
Points forts : Le couturier même — l’exposition a été conçue par Martin Margiela en personne.
À améliorer : Rien.

Un jour, une de nos clientes m’a dit : Le vrai luxe d’Hermès, c’est bien sûr la qualité de l’objet, mais beaucoup plus encore le luxe de la vie que j’ai avec cet objet..

Patrick Thomas, ex-PDG d’Hermès

20180830_194804

Lire la suite

À la Une

Fashion district, Ipanema, Rio de Janeiro

Dans cette nouvelle aventure autour du monde, je vous emmène très loin, dans la cidade maravilhosa, à Rio de Janeiro, au Brésil. Comme d’habitude j’y cherchais un musée sur la mode mais, hélas, à Rio, le Museu da Moda Brasileira était fermé pour rénovation… Je cherchais alors une idée  pour ne pas vous décevoir, et j’ai décidé de visiter le musée-boutique de la joaillerie H. Stern, dans le mythique quartier d’Ipanema, dans la rua Garcia d’Avila, 113 .

Une fois dans cette rue la plus chic de toute Rio, j’ai finalement décidé de dédier principalement cet article à cette rue au travers de quelques magasins incontournables, qui sont la carte de visite du Brésil, depuis le très cher H. Stern et ses pierres précieuses brésiliennes, jusqu’aux magasins plus abordables, et néanmoins icônes de la Mode brésilienne : les boutiques de tongues (flip-flop) des marques Havanaias  et Ipanema,  qui se font une guerre sans merci. Vous le verrez, les deux boutiques sont très sympa, et à vous de voir celle que vous préférez entre les deux. Moi, j’ai fais mon choix, avec une joli paire de tongues d’un bleu pastel rehaussées de paillettes.

Note : 8/10
Points forts : Quartier mythique situé dans l’une des plus belles villes du monde.
À améliorer : Rien.

Regarde, quelle chose plus belle, Plus remplie de grâçe, Que cette fille qui vient et qui passe, Dans un doux balancement, sur le chemin de la mer

Jeune fille au corps doré, Par le soleil d’Ipanema, Son balancement est plus qu’un poème, C’est la chose la plus belle que j’ai vu passer.

— La fille d’Ipanema,

Antonio Carlos Jobim et Vinicius de Moraes

IMG_9263

Lire la suite

À la Une

MOSI — Museum of Style Icons, Newbridge Silverware, Ireland

Profitant de mon tour de l’Irlande, je fais un petit détour pour visiter un musée hors norme : le MOSI, The Museum of Style Icons à Newbridge.
Newbridge est un petit village perdu au milieu de cette île verte et magnifique, et situé en périphérie de Dublin.
Il n’a sans doute rien de très différent des autres village irlandais… sauf, depuis une dizaine d’année, ce musée qui peut rivaliser pour la richesse de ses pièces avec les plus beaux musées du monde!
Mais suivez moi dans ce voyage étonnant et je vous conterai son incroyable histoire…
Note : 9,5/10
Points forts : Le caractère unique de ce musée, la richesse des collections et la scénographie.
À améliorer : Je cherche encore…

I think I’ll have a go at buying that dress.

— William Doyle, CEO of Newbridge Silverware, about the $250,000 estimated black Givenchy dress Audrey Hepburn wore in Breakfast at Tiffany’s, and auctioned at Christie’s for $650,000

Lire la suite

À la Une

Musée Yves Saint-Laurent

Le musée Yves Saint Laurent de Paris est abrité dans un hôtel particulier au centre de Paris, dans le XVIe, où se situaient les ateliers de couture historiques de la maison. J’y ai visité là l’exposition de l’inauguration du musée.

Note : 10/10
Points forts : Le parcours de narration de l’histoire de l’homme et artiste.
À améliorer : Rien, ce début est à la hauteur de la maison!

Les modes passent, le style est éternel.

— Yves Saint Laurent

Lire la suite

À la Une

Vive la mariée! L’histoire en costume au Château de Champs-sur-Marne

J’ai visité cette exposition au château de Champs-sur-Marne, lors de ses derniers jours. Elle propose l’histoire de la robe de mariée, robe emblématique dans la vie d’une femme, de la fin du XVIIe siècle jusqu’aux années 1930. Y est présentée une quarantaine de pièces sur deux étages, depuis la reconstitution de costumes jusqu’aux pièces authentiques accompagnées par les accessoires d’époque.

Note : 9/10
Points forts : Le thème — Il est rare de voir une exposition dédié aux robes de mariée, couvrant une période si longue!
À améliorer : Mettre à la vente la brochure de la visite. Celle-ci était d’une grande qualité, et il était frustrant de devoir la restituer sans pouvoir se la procurer à la boutique.

ELLE — Pose-moi comme un sceau sur ton cœur, comme un sceau sur ton bras. Car l’amour est fort comme la Mort, la passion, implacable comme l’Abîme : ses flammes sont des flammes de feu, fournaise divine. Les grandes eaux ne pourront éteindre l’amour, ni les fleuves l’emporter.

— Cantique des Cantiques, VIII, 6-7

Lire la suite

À la Une

Go For Good : La mode responsable aux Galeries Lafayette

 J’ai visité la manifestation Go For Good  aux Galeries Lafayette, situées boulevard Haussmann à Paris, et dont la marraine est Stella McCartney. J’était très enthousiaste à l’idée de cette l’initiative,  telle que présentée sur le papier, et je dois avouer que mes attentes étaient donc très élevées.
Cette visite me donne l’occasion d’inaugurer une nouvelle catégorie d’articles, comme promis, dédiés au shopping et à la mode responsable.
Note : 5,5/10
Points forts : Excellente initiative, à poursuivre!
À améliorer : La mise en oeuvre n’est pas à la hauteur du magasin, et de son standing, malgré l’intention louable…
Rendre le beau et le bon accessible au plus grand nombre.
— Théophile Bader
Fondateur des Galeries Lafayette

Lire la suite